Vos témoignages

Vous avez envie de partager votre aventure après avoir adopté,  vous pouvez le faire en nous écrivant à association@bouledoguepassion.com

 


 

TOMMY

Bonjour

Je me présente, Guillaume D…, Amiénois de 29 ans,  papa heureux d'un beau bouledogue anglais de 6 ans, Tommy

En surfant sur le net, je suis tombé sur une de vos annonces et me suis donc rendu sur votre site Internet.

Je ne sais pas trop pourquoi je vous écris d'autant que vous devez être submergé par les mails de demandes d adoption mais je voulais le faire après avoir parcouru votre site et surtout votre chartre de l'adoption, plus particulièrement sur le passage d'un chien dont la jeunesse fut difficile

Mon tommy a été maltraité les 3 premières années de sa vie, dans un élevage sauvage.

A l époque je venais de perdre mon seigneur, un boxer qui fut et restera le chien de ma vie. Mais voila, j étais en appartement et donc pas question pour moi de reprendre un chien....d autant plus que débordé par mon travail

les boules, je connaissais. J'adorais les voir en promenade, les croiser, jouer avec.

Une expérience temporaire avec un boule français  ( que j ai gardé quelques moins pour aider des amis ) m'avait un peu déçu de la race mais je me suis vite rendu que ça dépendait plus de l individu et n'ai donc pas tiré d'une exception une généralité.

 Les anglais, j adorais leur air et leur bouille....

 Je venais donc de perdre mon compagnon a 4 pattes ( mon boxer ) et il me manquait cruellement.... mais je restais sur ma position. De toute façon, un autre boxer aurait été la proie inexorable d'une  comparaison ou il aurait, de toute façon, eu tord. J'ai tellement aimé mon chien, et aime encore son souvenir que je n aurai jamais été objectif.

Puis mes amis me disent d'en reprendre un et je dis non en expliquant que la seule race qui me ferait craquer serait un boule anglais. Je me disais que le prix serait dissuasif à toutes initiatives de leur part. Un soir, au détour d'une annonce, ils m'emmènent dans une maison du pas de calais et me voila face à mon Tommy.

Ce boule anglais, alors âgé de pas tout a fait 4 ans, vit aux milieu de 2 femelles anglais et un pinscher.

La maîtresse des lieux m'explique qu il a été récupéré par ses soins dans un élevage sauvage ou il vivait enchaîné aux milieux des autres mâles, devant se battre pour manger les quelques nourritures jetées au sol, le tout enchaîné....

La maîtresse m'explique que les chiens devaient être euthanasies mais qu’elle a craqué sur tommy et a souhaité le sauver...quelle compassion eh oui j ai vite compris que derrière cette louable intention se cachait un intérêt mercantile. Un mâle reproducteur, 2 femelles, le tout multiplié par le prix d'un chiot...vous avez compris.

Seulement, les femelles le refusaient...Mince, donc, il faut s'en débarrasser sans oublier au passage de demander un peu d argent histoire de retomber sur ses pieds.....

Avant moi, une personne avait décidé de le prendre mais la ramener au bout de quelques jours estimant qu il était méchant.....

Je ne vous cache pas qu'à ce moment là, dans ma tête, je me dis " mais dans quelle galère tu vas te mettre, sa bouille ne suffit pas a passer tout ça "

Puis me voila face a Tommy....énervé il saute sur un peu tout le monde, fait l'idiot et le déménageur.

Travaillant en costume, je ne souhaite pas que mes chiens me sautent dessus continuellement. Tommy fonce sur moi et la je lui envoie un NON! ferme. Il s arrête net et s’assoit devant moi.

Je m' abaisse, me met à son niveau et me présente a lui, le caresse. Il est sage, affectueux mais sur la réserve..... La maîtresse m'explique qu il lui faut quelqun à poigne qui sera le canaliser et me dit.... il n a jamais réagi de la sorte, il vous respecte...vieille tentative de séduction et de flatterie mais je m en moque.

Je demande à aller dans le jardin pour qu il fasse ses besoins, que je  l'observe en fumant une cigarette pour réfléchir, mais seul avec lui.

Je le regarde, son histoire m a touché. Je me dis qu'il faut enfin lui donner une vie convenable.

 

Je le prends chez moi, on va voir ce que cela peut donner. Si toutefois ça ne devait pas aller, je me permettrais de vous re contacter et mettre, en parallèle, une annonce pour qu il soit adopté une fois pour toutes dans de bonnes conditions.

Le bilan, il n est jamais reparti. J'ai voulu aider un animal, j ai gagné un compagnon.

Un caractère de con, boudeur, roteur, péteur, ronfleur, râleur, insociable au début qu on a récupérer petit a petit mais adorable, expressif, attentionné, une vraie communion avec lui. On se comprend et on vit a deux

Depuis j ai refais ma vie et Tommy a pleinement accepté sa maman, lui réclament câlins et attentions et jouant parfois mon rival....

Son passé, il en reste des réminiscences...s’énerve au bruits de décharges électrique ( il prenait des décharges  de tazer parfois pour être éloigné ) . Il ne supporte pas les autres chiens, voyant systématiquement le rival pour la nourriture je pense. N'aime pas rester immobile en laisse trop longtemps. Dans ce cas, c'est la séance pétage de plomb et il croque sa laisse pour essayer de la briser.

Rien a faire, il ne veut pas lâcher il ne pense plus qu'a ça. Je vous avoue que c'est parfois très pénible et très gênant mais j ai appris a vivre avec cela.

Je suis fier de l’avoir  rendu sociable, d’avoir fait de lui un chien qui certe garde sa maison en étant attentif au bruit, mais accueil les gens, réclame des caresses, fait la fête,il adore les enfants, jouer ( avec précautions )

il a pris son rythme de vie, et curieusement demande a être seul dans la cuisine la journée. Il ne souhaite pas que je m occupe de lui a ce moment la même quand je ne travaille pas.

Depuis peu, je suis tombé malade et passe beaucoup de temps chez moi avec lui. Il est un véritable compagnon dans cet épreuve, même si il n assure guerre que sa présence par d énormes ronflements.

Voila, je voulais vous raconter tout ça sans trop savoir pourquoi !

Peut être parce qu il y a quelques jours, Tommy nous a fait une infection pulmonaire et ai passé par une belle porte!

Nous avons vraiment cru le perdre mais ce n était pas le moment et nous en sommes comblé.

Il va mieux et a retrouvé son toupet légendaire!!

Je vous souhaite donc de bien poursuivre votre action.

Peut être un jour je m adresserai à vous.

Cordialement

Guillaume D...

 

 

 

Copyright © 2007-2012 - 100%  Bouledogue Passion - Tous droits réservés -

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site