Petit lexique du langage vocal de votre chien

La psychologie canine et l'éducation canine sont très en vogue de nos jours, il est désormais possible de comprendre son chien par son comportement et ses attitudes. Ce texte vous aidera certainement dans ce domaine.

PETIT LEXIQUE DU LANGAGE VOCAL CANIN

Il ne s'agit pas de pratiquer de l'anthropomorphisme et de prêter des sentiments "humains" au chien. Mais chaque vocalise, comme tous les autres codes du langage canin, a une signification précise. Les exemples ci-dessous n'ont aucune valeur absolue, ne sont qu'une interprétation et ne sont pas exhaustifs.

Aboiements:

Enchaînements de 3 ou 4 aboiements de tonalité moyenne entrecoupés de courtes pauses : Il y a un problème ici, mais je ne sais pas lequel.

Successions rapides d'aboiements de tonalité moyenne : Alerte, un intrus est la, rassemblez vous.

Plus les aboiements sont rapprochés, plus le chien est inquiet.

Succession d'aboiements et de pauses : Ou êtes vous ? Je suis tout seul !

Un, deux ou trois aboiements sonores sur un registre plutôt élevé : Bonjour !

Un seul aboiement sourd, bref et sonore sur une tonalité grave : Arrête ce que tu fais tout de suite !

Un seul aboiement bref, sonore et aigu, entrecoupé de courtes pauses : Venez voir, c'est incroyable !

Aboiements bégayés de tonalités moyenne : Viens jouer avec moi.

 

Grondements et grognements:

Sourds et profonds semblant venir du fond de la gorge : Recule, dégage !

Moins le son est grave et profond, moins le chien est sûr de lui et inversement.

Sourds, mi-aboyés : Attention à toi ! Ou est le reste de la meute ?

Passant du grave à l'aigu entrecoupé d'un petit aboiement : J'ai peur, je ne sais pas quoi faire.

 

Jappements et gémissements:

Gémissements étouffés : Je souffre le martyr ou je suis mort de peur !

Jappement, gémissement ou aboiement modulé en bâillement : Ouais ! Super !

Un seul jappement très bref et aigu : Ouille !

Série de jappements aigus : J'ai vraiment mal ou j'ai vraiment peur !

Jappements sur une tonalité moyenne : Suivez moi je suis sur une piste.

Soupirs : Haaaa, je suis bien, « ou » Pfffff, c'est trop dur !

 

Hurlements

Une seule note longuement tenue en réponse à un autre hurlement ou à des pleurs : Tu n'es pas seul, je t'entends.

Jappements brefs suivis d'un long hurlement : Je suis seul et angoissé.

Aboiement suivis d'un long hurlement : Je m'ennuie, venez me chercher !

 

Encore une fois, il ne s'agit que d'une approche appuyée sur l'éthologie mais qui est loin d'être exhaustive .

Langage facial :

Gueule détendue, entrouverte, la langue dépasse un peu:Tout va bien je suis détendu.

Gueule fermée, face lisse: Je suis attentif

Gueule légèrement entrouverte, babines retroussées face lisse: Laisse-moi tranquille.

Plus la gueule est ouverte, les babines retroussées et la face plissée, plus l'attaque est imminente

 

Bâillement: J'en ai marre, je suis fatigué, où, Je suis stressé, ou encore, Je suis pacifique.

Léchage: J'ai faim. (chez le chiot ou le chien infantile) Où, Je te respecte tu es le chef, Ou encore,Calme toi, je me soumets.

Attitude générale menaçante + oreilles droites ou en avant: Je n'ai pas peur de toi et je peux t'attaquer.

En général le chien adopte une posture de dominant : se tient très droit, tête haute, poil hérissé pour se grandir et paraître encore plus impressionnant, regard fixe.

 

Attitude faciale menaçante + oreilles en arrière: J'ai peur de toi mais je peux t'attaquer si je n'ai pas d'autre solution.

Attitude détendue : face lisse + mâchoires détendues + gueule fermée + oreilles en arrière: Je te suis dévoué et soumis, tu es mon copain. (Ce message est souvent suivi d'une invite au jeu, pattes avant couchées, arrière train en l'air)

Regard fixe, droit dans les yeux : Je n'ai pas peur de toi, c'est moi le chef.(Y compris quand le chien vous regarde avec insistance pensant que vous mangez : il essaye ainsi d'affirmer son autorité sur vous pour que vous vous soumettiez et lui donniez quelque chose à manger. Ce n'est pas un regard plein d'espoir !!!)

Regard de biais, évitement:C'est toi le plus fort, Ou,Je voudrais bien faire autre chose(par exemple pendant un exercice d'obéissance)

Battements de paupières: C'est toi le plus fort.

 

Langage des postures corporelles.

Hérissement du poil sur l'échine et le dos (pouvant aller jusqu'à la queue):Tu m'énerves, Ou, J'ai un peu peur, je ne sais pas ce que je dois faire.

Plus le hérissement du poil est localisé à l'avant du corps, plus le chien est hésitant et inversement.

 

Pattes avant fléchies, museau levé, oreilles en arrière: C'est toi le plus fort, Ou, Arrêtons de nous disputer.

Couché sur le côté, ventre exposé, regard fuyant: Je ne te menace pas. Il s'agit d'une posture infantile apaisante.

 

Couché sur le dos, frottement des épaules et du museau sur le sol, roulades: Ce que je suis bien. (S'il n'est pas en train de se rouler sur des excréments ou une charogne)

Port très droit et dressé au-dessus d'un chien couché ou tête haute appuyée sur le dos ou l'épaule d'un autre chien: Je suis le chef, tu dois m'obéir.

Copyright © 2007-2012 - 100%  Bouledogue Passion - Tous droits réservés -

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site