LA DEMODECIE

 

La Démodécie est une maladie parasitaire, qui résulte de la présence du Démodex, acarien de forme allongée, qui se loge dans les follicules pileux de l'animal, et parfois dans les glandes sudoripares et sébacées. Il ne peut être observé à l'oeil nu, un microscope est indispensable. Cette maladie touche essentiellement les jeunes chiots qui sont infectés par l'intermédiaire de la mère au moment des tétées ou du nettoyage maternel. En effet, les chiots ne sont pas atteints au moment de la naissance, même si la mère est porteuse du Démodex. Les vieux chiens peuvent aussi être atteint par le Demodex, qui devient plus actif et profite des déficiences immunitaires.

Le Démodex provoque des lésions cutanées, ( les pattes, la face, autour des yeux, entre les doigts ), espaces inter-digital qui peuvent être localisées ou très étendues et de la séborrhée. La maladie apparaît chez le chiot entre trois mois et un an.  Il n'y a pas démengeaison au début, elle intervient quand il y a surinfection. Les races couramment touchées sont les Boxers, Shar-Peï, Beagle, Westie, Scottish terrier, Chow-Chow, Braque de Weimar, Bouledogue...

Dans le cas de lésions localisées, le traitement est possible et donne de bons résultats. Dans les cas plus graves, les lésions sont généralisées, l'animal maigrit, la séborrhée augmente, dégageant une forte odeur désagréable. Il s'agit d'une surinfection bactérienne de la peau, avec inflammation cutanée importante, que l'on appelle Pyodémodécie. Cette situation, si elle n'est pas enrayée immédiatement, conduit irrémédiablement l'animal à la mort.

 

Le vétérinaire pourra diagnostiquer le Démodécie, en réalisant un prélèvement cutanée, ( un raclage avec l'aide d'un scalpel par exemple ) et en l'observant sous microscope.

Le traitement :

Plusieurs solutions sont proposées aujourd'hui, pour se débarrasser de cet acarien indésirable. Les comprimés, actifs contre le Démodex, que l'on donne par voie orale. Les bains, à l'aide de lotions acaricides, une fois tous les 15 jours. Quelque soit le choix de traitement, ce dernier est long, deux à quatre mois. Des contrôles réguliers, avec raclage, sont indispensables. On peut dire que la maladie est éradiquée, si deux prélèvements d'affilés, et  à deux semaines d'intervalle donne un résultat satisfaisant. Il conviendra toutefois d'effectuer un contrôle de temps en temps, afin de s'assurer de la disparition complète de l'infection.

Dans le cas d'une Pyodémodécie, le vétérinaire pourra réaliser un antibiogramme, afin de rechercher l'antibiotique le plus efficace contre les bactéries responsables de l'infection.

Les récidives sont peu fréquentes, mais existent, car un sujet n'est jamais complétement guéri. La démodécie apparaîtra de nouveau chez la chienne gestante, un chien malade et affaiblit, un vieux chien.

Cependant et en terme d'élevage, il convient d'avoir le courage, même en présence d'un champion ou d'une championne, de retirer l'animal du cycle de la reproduction. C'est, malheureusement, le seul moyen d'éradiquer la présence de cet acarien et de limiter la présence de cette infection.

© CDLB Organisation - 2000 - 2006

Copyright © 2007-2012 - 100%  Bouledogue Passion - Tous droits réservés -

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site